Oeuvres d'Art

Lundi 1 mai 1 01 /05 /Mai 10:24

Le Retable de Pesaro peint par le Titien entre 1519 et 1526. Ce tableau est une commande de la famille Pesaro d’où le nom de l’œuvre.

Les membres de la famille se trouvent en bas à droite du tableau. De l’autre côté, on voit l’évêque Jacques Pesaro agenouillé au bas du trône suivi de ses esclaves convertis. Juste derrière lui un homme en armure, peu être Saint Georges, porte les armoiries de la famille Pesaro qui est surplombées par l’armoirie Papale. Au centre, on y voit Saint Pierre et en décalé vers le haut à droite, la Vierge est sur le trône portant l’enfant Jésus. A l’extrême gauche on peut remarquer Saint François et Saint Antoine.

Cette peinture avait plus ou moins été critiquée à l’époque, car la Vierge ne se trouvait pas au centre du tableau mais en décalée.

Par le Vénitien - Publié dans : Oeuvres d'Art
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 8 mars 3 08 /03 /Mars 15:56

Le cycle de Sainte Ursule peint par Carpaccio entre 1490 et 1495. Ce cycle est composé de 9 toiles retraçant le martyre de Sainte Ursule, fille de Maurice, roi de Bretagne. Cette histoire se trouve au Musée de l’Academia de Venise.

 

 1)      L’arrivée des ambassadeurs anglais auprès du roi de Bretagne : Ce premier tableau montre un ambassadeur anglais venu demander la main de la fille du roi pour le fils du roi d’Angleterre. Toujours sur la toile, à l’extrême droite, on voit de nouveau le roi de Bretagne faisant sa demande à sa fille Ursule. En contre bas de ce plan, la nourrice d’Ursule est assise sur les marches le visage triste car est connaît la fin de l’histoire.

 2)      Le départ des ambassadeurs anglais : Le roi de Bretagne donne la réponse d’Ursule à l’Ambassadeur. Ce dernier la lira au roi d’Angleterre à son retour.

 3)      Le rapatriement des ambassadeurs anglais : Dés leur retour en Angleterre, à bord d’un trirème (très belle représentation du navire sur cette toile), l’ambassadeur lit la réponse. Ursule est d’accord à condition que son couple soit béni par le Pape.

 

  4)      La rencontre des fiancés et le retour en pèlerinage : Le fils du roi d’Angleterre et la fille du roi de Bretagne se rencontrent pour la première fois. Ils vont partir pour Rome pour la bénédiction Papale. On voit la flotte, qui va les accompagner, au deuxième plan du tableau. Un bateau sur le flan est en train de se faire réparer. 

 

 5)      La rencontre des pèlerins avec le Pape : Les fiancés sont à Rome accompagnés de 10 000 vierges. Le jeune couple est béni par le Pape. En arrière plan du tableau, on peut voir un château fort qui ressemble au château Saint Ange de Rome. A cette occasion, le Pape demande à Ursule et à ses 10 000 vierges de former une muraille humaine devant la ville de Cologne pour dissuader les Huns d’avancer. Le Pape pensait que les troupe d’Attila n’allaient exécutés 10 000 vierges sans défenses.

 6)      Le rêve de la sainte : Ursule fait un songe, un ange lui apparaît avec une palme. Cette plante représente le martyre. A partir e se moment là, Ursule connaît son destin tragique.

 

  7)      L’arrivée à Cologne : Ce tableau est un simple interne de dans l’histoire, on y voit la ville de Cologne et des hommes en armes prêts à défendre la ville. Le Navires sont ceux qui transportent Ursule et ses 10 000 Vierges. Carpaccio nous monte l’arrivée de bateau de haute mer ; il est impossible que ces navires puissent naviguer sur le Rhin à cause du tirant d’eau.

 

 8)      Le martyre des pèlerins et les funérailles de la Sainte : Ce tableau est en deux parties comme le premier. La partie gauche montre le massacre des 10 000 vierges par les Huns. On peut y remarquer deux choses : Ursule en train de prier juste avant de se faire tuer par un archet. Mais surtout un détail d’une tête coupée, la couleur du cou donna l’idée à un cuisinier italien d’appeler un plat composé de fines tranches de bœuf : Un Carpaccio. La partie de droite du tableau montre les funérailles de la Sainte présidées par le Pape. Au pied de la dépouille mortuaire d’Ursule, on trouve la nourrisse qui savait déjà tout de l’histoire avant même son déroulement.

9)  L’apothéose de la Sainte : Cette ultime toile met en gloire Sainte Ursule sur un pilier de Palmes entourée des 10 000 vierges. Tout ceci dans un paradis terrestre et béni par Dieu, leur donnant ainsi la vie éternelle.

Par le Vénitien - Publié dans : Oeuvres d'Art
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 1 mars 3 01 /03 /Mars 17:55

Cette oeuvre du Titien est hautement symbolique car ce fut la premiére commende que l'on fit au peintre à son arrivée à Venise. Ce retable en bois de cédre fut présenté en l'église des Frari, un jour important pour les chrétien celui de l'assomption de l'an 1518.

 Le tableau fit directement scandale, notamant pour ses couleurs vives. C'est le rouge vif qui structure la toile et qui la dynamise. Le maitre a tout au long de sa carriére utilisé cette couleur dans ses oeuvres, celle-ci est un exemple éloquant. L'Assomption est considéré comme le première chef-d'oeuvre de la haute Renaissance à Venise, évincent les schémas codifés dans le passée.

La peintre se structure dans un triangle imaginaire qui, accentue l'élévation de Marie du monde profane à la Béatitude.

La scéne est découpé en trois axes principaux.

1) Le niveau Divain : Dieu accueille l'arrivé de sa mére au cieux.

2) L'Assomption : Marie monte au ciel sur un tourbillon porté par des Anges.

3) Le niveau terrestre : Où est représenté des Apôtres, certaines personnes sont épleurées, d'autre heureuse de voir le mére retrouver son fils au ciel.

Par le Vénitien - Publié dans : Oeuvres d'Art
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 21 février 2 21 /02 /Fév 13:53

Ce portrait a été peint par Lorenzo Lotto en 1528. C'est un jeune homme qui reviens de la chasse, mais que fait il réellement ? Plusieur hypothése peuvent être envisager, chaqun choisie la solution qui lui convient.
On peut remarquer une salamandre symbole de François I mais surtout celui de la fidélité.
L'artiste a reussi à peindre le jeune homme perdu dans ces pensées, la paleur de sont visage revele son intensitépsycologique. Ce genre d'oeuvre s'appelle un instantané, cette oeuvre amorce le portrait moderne.
L'oeuvre se trouve au musée de l'Academia à Venise.

Par le Vénitien - Publié dans : Oeuvres d'Art
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 20 février 1 20 /02 /Fév 13:54

Giorgione a peint cette toile, elle demeure un mystére quant à sa signification exact. Il exite d'innombrable interprétation : Mythologique - Allégorique - Politique - ou encore une fusion en le style lithéraire et figuratif.

Voici l'un des sens trouvé au tableau : Le probléme de l'eau : A premier plan la nature est morte et séche, les deux personnages (le soldat & la jeune mére) attendent l'arrivée de la tempéte qui gronde en arriére plan.

Certain auteurs interpréte ce tableau en disant "C'est tout simplement une tempête".

L'oeuvre se trouve au musée de l'Academia à Venise.

Par le Vénitien - Publié dans : Oeuvres d'Art
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 19 février 7 19 /02 /Fév 11:27

 

Oeuvre de Tiziano Vecellio, plus connu sous le nom du Titien, fut peint en 1576, l'année de sa mort, donc sa derniére oeuvre. Cette oeuvre est la seul qui ne fut pas une commande, mais un tableau prévu pour décorer son tombeau dans l'église des Frari. Elle est considérer comme un ex voto du peintre, et impore la Piéta pour son propre Salut Eternel et celui de son fils Orazio.

Cette peinture ne pu être mis sur sa tombe car il morru de la peste et son corps fut brûlé, mais un mosolé fut tout de même construit dans la chiesa del Frari. Cette première épidemie de peste vénitienne emporta également son fils, Orazio, et un plus d'un tier de la population de la ville.

Ce tableau d'une dimention de 353 X 347 cm ne fut présenté qu'aprés sa mort, l'oeuvre est resté dans son atelier jusqu'à sa mort. La tradition veut que le Titien aie peint des partie de son oeuvre avec les doigts. Malheusement, Tiziano ne put l'achever à temps. Un certain Palma le jeune, un ancien élève/apprenti du maitre, a décidé d'achever l'oeuvre du Titien. Son intervention est minime, il peignit l'ange au cierge et peut être le timpant de la fausse chapelle.


Elle montre 4 facettes de la mort qui conduità la vie : Vie éternelle
1) Moïse,
2) Le Christ,
3) Un puit : "Buvez de mon eau pour la vie éternelle",
4) Le pélican, dans une représentation d'une mosaïque : le pélican qui se tue en s'ouvrant les entrailles pour nourrir ses petits.

Le Titien s'est représenté sur sur la toile au pied du Christ. Un autoportrait postume ?

La toile se trouve au musée de l'Academia à Venise.

Par le Vénitien - Publié dans : Oeuvres d'Art
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : Venise, les phares, l'Histoire, Textes, Poesies, ...
  • Venise, les phares, l'Histoire, Textes, Poesies, ...
  • : Loisirs
  • : Du phare cordouan à Venise, en passant par Strasbourg, je vous invite à decouvrir mon univers. Des textes que j'apprecie aux beaux livres et des anecdotes aux mélancolismes. A la rencontre de l'histoire et des arts ... Welcome, bienvenue, willkommen, ...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

W3C

  • Flux RSS des articles

Catégories

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus